L'acupuncture et les enfants

Plusieurs parents se demandent à quel âge peut-on recevoir un traitement d’acupuncture et quels sont les problèmes pouvant être traités.

 

Dès la naissance, un bébé est prêt à recevoir un traitement. Avant 1 an, les enfants ne remarquent même pas l’insertion rapide de l’aiguille (in and out)

 

Plus vieux, souvent la peur, les mauvaises expériences antérieures, le stress des parents et l’inconnu rendent la situation plus difficile !

 

Mais en prenant le temps, par la douceur et le calme, ils acceptent généralement bien quelques punctures. Par la suite, l’acupression (stimulation des points d’acupuncture par la pression d’un doigt) pourra compléter la stimulation.

 

Par exemple, en moyenne :

 

De 12 à 24 mois, l’enfant bouge davantage, donc l’insertion et le retrait de l’aiguille se fait très rapidement (2-3 secondes). (4 points de chaque côté du corps)

 

De 2 à 6 ans : la tolérance augmente de 2-4 minutes (4-6 points de chaque côté)

 

De 7 à 12 ans : de 5-10 minutes (6-8 points de chaque côté)

 

De 12-18 ans : de 10-30 minutes (8 points de chaque côté)

 

Comparativement à l’adulte, l’énergie vitale localisée à la surface de la peau est très vive et réceptive aux stimulis de l’aiguille et la récupération plus rapide….que l’adulte surmené !

 

N.B. : les aiguilles sont très fines et la sensation est comparable à une piqûre d’insecte.

 

Toutefois, il est possible d’utiliser d’autre méthodes ; aimants, rouleau coréen, laser, électrostimulation chez les enfants incapables de tolérer les aiguilles.

 

Quels sont les problèmes traités ?

 

Prévention : points d’acupuncture pour tonifier le système immunitaire et maintenir l’équilibre et le bon fonctionnement des organes avant l’apparition des signes et des symptômes (allergies, grippe)

 

Maladies : douleurs abdominales (coliques), otite, pharyngite, fièvre, asthme, maux de tête, diarrhée, constipation, grippe, eczéma, hoquet, énurésie (urine la nuit ou incontinence), insomnie, déficit d’attention, de concentration et trouble du comportement, hyperactivité, stress, peurs.

 

L’aiguille d’acupuncture ne donne pas de l’énergie, mais permet à celle-ci de circuler librement (action résultant d’une réaction électrique sur les ions contenus dans les liquides organiques). Cette réaction agit sur le mouvement des énergies dans les tissus pour les nourrir, les renforcer et les protéger des virus et des bactéries.

 

Bonne santé !

Lise Paquin, acupuncteure

L'acupuncture ne remplace pas les traitements et suivis médical, mais est un bon complément. 

Les images utilisées sur ce site peuvent provenir du web, en cas de désapprobation d'utilisation, svp me contacter.