Apnée du sommeil et acupuncture

La plupart d’entre nous avons entendus parler de l’apnée du sommeil dont souffre un adulte sur six, mais avons aucune idée à quel point cette situation peut affecter notre santé si les signes et symptômes ne sont pas identifiés et traités rapidement

Ce problème sérieux consiste à de courts arrêts respiratoires pendant le sommeil (apnée) pouvant durée de 10 à 20 secondes des dizaines à des centaines de fois par nuit.

Conséquemment, le sommeil peu profond est moins récupérateur affectant l’état énergétique et productif du client.

Quelques facteurs de risques favorisent le développement de l’apnée du sommeil : la forme du visage ( cou large et court), la dimension des voies respiratoires supérieures, la taille des adénoïdes et des amygdales, l’âge, le sexe ( plus fréquent chez l’homme), surplus de poids, consommation d’alcool, fatigue.

Si cette condition se chronicise, la personne devient constamment épuisée, il y a lenteur des réflexes et une baisse de concentration, donc propice aux accidents.

 En résumé, les signes et symptômes de l’apnée du sommeil sont le ronflement, l’étouffement, le souffle court, arrêts respiratoires fréquents, léthargie, réveil avec sécheresse de la bouche et douleur à la gorge, maux de tête, insomnie, irritabilité, humeur instable et dépression.

Rôle de l’acupuncture :

La médecine traditionnelle chinoise voit cette pathologie comme une accumulation d’humidité-mucosités ( graisses, enflure) dans les tissus entourant les voies respiratoires, le thorax et l’abdomen créant ainsi une obstruction à la respiration. L’acupuncture agira efficacement pour rehausser le niveau d’énergie global et pulmonaire, favoriser une plus grande expansion pulmonaire, atténuer l’anxiété et le stress,  éliminer les mucosités et les enflures.

A l’aide du patient, l’acupuncteur pourra identifier les changements d’hygiène de vie à apporter, perte de poids si nécessaire, exercices physiques, alimentation saine, hydratation, ventilation et humidification adéquate de l’environnement et automassage des points d’acupuncture.

Bonne santé ! Lise Paquin, acupuncteure