L'infertilité

La fertilité chez certains couples est quelque chose de spontané, de naturel, et sans difficulté. Mais pour d’autres, plusieurs essais sans succès conduisent à une consultation médicale pour infertilité.

 Il serait bon au préalable de nuancer les types d’infertilité. L’infertilité primaire survient chez un couple ayant des relations sexuelles non protégées au moment opportun (ovulation) sans grossesse après un an. L’infertilité primaire signifie qu’aucun des 2 partenaires n’a jamais eu de relations sexuelles ayant pu aboutir à une grossesse.  L’infertilité secondaire est une situation d’un couple incapable  de concevoir, alors qu’un des deux partenaires, voire les deux ont déjà conçu un enfant.

 

La population affectée varie avec l’âge (30 ans et plus), la vitalité, l’obésité, la consommation de drogues (marijuana), le surmenage physique et psychologique et le stress. Les cas les plus fréquents sont le syndrome des ovaires polykystiques, l’endométriose, les troubles ovulatoires (absence ou irrégularité de l’ovulation ou des menstruations).

 

Causes d’infertilité : 22% : fonctionnement anormal des trompes de Fallopes, 25% : prise prolongée d’anovulants, 17% : causes inexpliquées, 25% : faible qualité, quantité et motilité des spermatozoïdes, 11% : fatigue, surmenage, stress.

 

L’acupuncture peut intervenir seule ou en même temps que les traitements en clinique de fertilité pour ainsi maximiser les chances d’une grossesse. Dans les cas de fécondation in vitro (FIV), un traitement d’acupuncture est fait immédiatement avant le retrait des ovules, puis après l’implant dans l’utérus de l’œuf fécondé. Le traitement vise à rehausser l’énergie pour éviter une expulsion de l’œuf, de diminuer le stress que la procédure occasionne et d’apporter un apport accru en sang et en énergie dans l’utérus.

 

 Dans les cas de problèmes du cycle menstruel, les traitements hebdomadaires visent à régulariser le rythme du cycle, d’améliorer l’épaisseur de l’endomètre (fréquent en infertilité), de nourrir l’utérus, le follicule, l’embryon, les ovaires et pendant la grossesse, le fœtus.

Si le problème connu est d’origine mâle, l’acupuncteur peut traiter l’homme également en même temps que la femme dans le but d’améliorer la qualité des spermatozoïdes et de l’énergie globale.

 

Ce qui est fascinant avec l’acupuncture, c’est que cette médecine traditionnelle chinoise harmonise autant l’aspect physique, hormonal que psychologique et favorise ainsi les chances de conception et de fertilité chez le couple.

 

Bonne santé !  Acupuncteure Lise Paquin

 

 

L'acupuncture ne remplace pas les traitements et suivis médical, mais est un bon complément. 

Les images utilisées sur ce site peuvent provenir du web, en cas de désapprobation d'utilisation, svp me contacter.