Rhume et grippe

La saison hivernale offre une multitude d’activités en plein air, mais parfois, la fatigue, le surmenage, le stress et le vieillissement affectent notre système immunitaire et notre adaptation aux changements climatiques. Et voilà que les signes et symptômes du rhume et de la grippe surviennent. L’acupuncture agit efficacement,  d’une part dans le traitement préventif ; en stimulant nos défenses (système immunitaire) et dans un traitement curatif, en dispersant l’énergie perverse envahissante.

 

L’acupuncteur ajuste son orientation thérapeutique en fonction de l’évolution des signes et symptômes.

 

Par exemple :

Le vent froid attaque la surface (région musculaire haut du dos et nuque) et bloque l’énergie circulant à ce niveau. Le méridien du poumon est rapidement atteint si le vent perverse n’est pas expulsé : congestion ou écoulement nasal clair, toux, crachats blanchâtres, fièvre, frisson, maux de tête.

 

Vent-chaleur attaque le poumon : rhume survenant en plein été ou un vent froid qui se transforme en chaleur interne ( aggravation d’un rhume non traité ou invasion agressive de la bactérie ou du virus ne laissant aucune chance à l’individu) : toux grasse avec mucosités jaunâtres, fièvre, maux de gorge, difficulté à avaler .

 

Comme vous pouvez  le constater, l’individu atteint est en réaction face à la maladie à deux différents niveaux. Le premier cas, le combat se situe en surface tandis que le deuxième cas l’invasion se situe plus à l’interne (bronches, poumons).

A l’aide des aiguilles et des ventouses, l’acupuncteur aide le patient à se défendre contre l’agression et à l’expulser.

Dans un traitement ultérieur, il sera nécessaire de stimuler le système immunitaire pour mieux préparer l’individu à d’autres attaques éventuelles.

 

L’orientation thérapeutique :

  -disperser le vent froid ou chaleur, selon le cas.

  -tonifier le poumon

  -calmer la toux

  -éliminer les mucosités

  -faire circuler les liquides organiques ( bouche sèche, soif)

  -débloquer les méridiens atteints ( courbatures musculaires, maux de tête)        

                                                              

Matériel utilisé :                              

-aiguilles

-ventouses : permettent de dégager et d’évacuer  les mucosités du poumon et de faire circuler les méridiens de surface également.

-massage : activation de la circulation énergétique dans les méridiens

 

Bonne santé!

Lise Paquin, acupuncteure

                                                                                                                    

L'acupuncture ne remplace pas les traitements et suivis médical, mais est un bon complément. 

Les images utilisées sur ce site peuvent provenir du web, en cas de désapprobation d'utilisation, svp me contacter.